1200px-Centrale_nucléaire_du_Blayais_2

Retour sur la conférence sur le nucléaire

Le jeudi 21 septembre à GEMOZAC a eu lieu un débat/conférence sur l’énergie nucléaire et la centrale du blayais. Cette soirée s’inscrivait dans le cadre des 50 ans de l’association Nature Environnement 17 avec un cycle de conférences sur de nombreux sujets, 70 personnes étaient présentes.

Un documentaire de Lycia Walter a ouvert la séance : le sujet était le ressenti des habitants du Médoc par rapport à la centrale nucléaire du blayais qui se trouve de l’autre côté de l’estuaire et finalement très proche. De manière très lucide nous avons entendu leur inquiétude.

Patrick MAUPIN de Greenpeace Bordeaux a présenté notamment :

– la situation du nucléaire en France dont le coût de production en hausse constante est supérieur à celui de l’éolien, – la politique d’EDF de réduction des coûts de fonctionnement qui a des incidences sur la maintenance (lettres de l’ASN Bordeaux à EDF sur le non respect de certaines réparations (corrosion de supports de cables, fuites de tritium et de bore, etc..) .

– Les insuffisances de l’Etat dans la définition des plans particuliers d’intervention ou PPI (périmètre de protection des populations) annoncés en 2016 comme portés de 10 km à 20 km autour de la centrale, ce qui inclurait 80 communes en Charente et en Gironde mais qui du fait du retard de la préfecture n’est toujours pas mis en application.

– Les anomalies connues par EDF et Areva sur la fabrication par Creusot Forge des générateurs de vapeur notamment ceux des 4 réacteurs du Blayais et qui n’ont été dénoncées qu’en 2015 par l’ASN (autorité de sûreté nucléaire).

Chantal Bourry, du réseau « Sortir du nucléaire » et adhérente à Nature Environnement 17, a présenté la gestion de la production électrique en Allemagne, qui ne compte plus que 9 réacteurs nucléaires qui seront tous fermés d’ici fin 2022. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’Allemagne émet de moins en moins de gaz à effet de serre et développe fortement ses énergies renouvelables, notamment l’éolien et le solaire photovoltaïque. 1er pays d’Europe exportateur net d’électricité en 2016, il faut savoir qu’elle vend plus d’électricité à la France que le contraire.

Après un débat consensuel : la soirée s’est terminée par un débat convivial autour du pot de l’amitié.

IMG_2114_2