JoãoCoelho

Traitements aériens au FORAY 48B : la justice donne raison à Nature Environnement 17

Souvenez-vous, en 2013, Nature Environnement 17 et l’Association Ré Nature Environnement se mobilisaient contre les épandages aériens de FORAY 48B, produit biocide utilisé pour la lutte contre la chenille processionnaire du pin. Une Bande Dessinée « Psychodrame réto-rétais, c’est la chenille qui redémarre » éditée à 20 000 exemplaires, relayée par la presse avait expliqué et dénoncé les dangers et l’inutilité… de cette pratique.

Car non seulement cette molécule n’est pas sélective des chenilles du papillon de nuit Thaumetopoea pityocampa, mais elle est en outre toxique pour les milieux aquatiques.

Son autorisation de mise sur le marché (AMM n° FR2013-0022) prévoyait à ce titre qu’une distance de sécurité (ou zone non traitée) de 50 mètres soit respectée à l’approche des points d’eau, bassins ostréicoles, littoral mais également des maisons et jardins, afin de protéger les populations….

Or, lorsque la préfecture a autorisé les épandages aériens de cette molécule en 2013, elle a autorisé la Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles (FREDON) à déroger à ces distances de sécurité sans aucune base légale.

C’est la raison pour laquelle le juge administratif a annulé, à la demande de NE17, cet arrêté qui « méconnaît l’autorisation de mise sur le marché du produit FORAY 48B » par un jugement du 12 mai 2016.

Nature Environnement 17 se réjouit de cette victoire qui interdira définitivement cette pratique pour l’avenir et remercie les adhérents et sympathisants de Ré Nature Environnement de leur forte mobilisation pendant plus de 5 ans contre l’épandage du FORAY 48B

Contact – Nature Environnement 17 – 05.46.41.39.14 et 06.07.31.72.82 (Dominique Chevillon)

NOTA : La BD est encore disponible gratuitement au 06.07.31.72.82

 

Crédit photo : João Coelho (via flickr)